Intervention de Jean-Yves Mirski

Classé dans : Actu du Master | 6

La semaine dernière, les étudiants du master 2 pro ont eu l’honneur d’accueillir M. Mirski, venu animé deux séminaires de 4 heures sur le secteur de l’édition vidéo en France.

Jean-Yves Mirski, ancien directeur des affaires économiques et de la prospective au sein de la SNEP est, depuis 2000, délégué général du syndicat de l’édition vidéo numérique (SEVN). Cette organisation, composée actuellement de 18 éditeurs représentant à eux seuls 90% du chiffre d’affaires du secteur, et de 11 membres associés issus pour la plupart des industries techniques, à pour but de défendre les intérêts de ses adhérents, tant auprès des pouvoirs publics que des différents partenaires de la profession intervenant dans la filière vidéo.

Lors de sa première intervention, M. Mirski a dressé un panorama général du secteur de l’édition vidéo. Il en a présenté les acteurs, leurs différents «business model» et la nature des relations interprofessionnelles propres à cette filière. À la suite de cette présentation approfondie, M. Mirski a exposé les principaux enjeux auxquels est actuellement confronté le secteur de la vidéo, puis il a invité les étudiants à réagir sur des problématiques telles que le piratage, la chronologie des médias, la dématérialisation des supports et ses conséquences à long terme sur le marché physique.

Le lendemain, lors de sa seconde intervention, M. Mirski était accompagné de M. Pierre Olivier, directeur depuis 2004 du Marketing et de la Communication chez TF1 Vidéo. Pour les étudiants, M. Olivier a décrypté en détails les différentes stratégies adoptées par TF1 Vidéo pour conserver son statut de leader de l’édition vidéo au niveau hexagonal. En effet, en prenant l’exemple de son département Marketing & Communication, il leur a présenté certains des éléments clés permettant d’optimiser un cœur de business, de maximiser les synergies entre filières et de développer les synergies marketing au sein d’un groupe.

Pour finir ce séminaire, M. Jean-Yves Mirski a, en s’appuyant sur une analyse de la société Netflix, passé en revue les nouveaux modes de diffusion et les différentes perspectives d’avenir qui pouvaient en résulter pour le secteur de l’édition vidéo en France.

Grâce à ces séminaires et à la grande expérience des intervenants, les étudiants ont pu acquérir des connaissances précises sur ce secteur d’activité pour mieux en comprendre la structure, les enjeux et les perspectives.

Idrissa Hanrot