Bernard Paccalet – De l’idée au PAD

Classé dans : Actu du Master, Actu Télévision | 0

bernard paccalet

Le jeudi 02 octobre, nous avons eu l’honneur d’accueillir Bernard Paccalet, producteur exécutif chez J.L.A, groupe de production qui fournit de nombreux programmes aux chaînes de télévisions de la TNT. Il nous a apporté son expertise sur les budgets et les plans de financement des fictions et séries TV françaises.

Bernard Paccalet s’est illustré dans la direction de nombreux tournages dont celui de la série Camping Paradis qui rassemble en moyenne sur TF1 plus de 4.5 millions de téléspectateurs (25% des parts d’audience) par épisode. Il a également été aux commandes de la série S.O.S. 18, qui a offert entre 2005 et 2009 à France 3 une moyenne de 2.5 millions de téléspectateurs, ainsi qu’à celles de Navarro, à l’antenne sur TF1 de 1989 à 2007 et qui connaît actuellement une deuxième vie sur D8. P, me retrouve également sur la fiction unitaire Mes deux maris, diffusée en 2005 sur TF1 et produite par notre intervenant régulier, Jean-Pierre Dusséaux. Cette dernière produit en moyenne 40% des parts d’audience !

Dans le cadre du module sur l’étude des enjeux et des perspectives des industries de programmes, nous avons repris, en présence de M. Dusséaux et de Bernard Paccalet, les neuf postes présents sur un devis pour en dégager les points importants, accompagnés d’anecdotes professionnelles très intéressantes.

Nous nous sommes notamment attardés sur le poste relatif au personnel. Les coûts liés à la production audiovisuelle dépendent très fortement de celui-ci, d’où l’intérêt d’optimiser les jours de tournage. Dans le cadre d’un téléfilm unitaire, M. Paccalet nous a indiqué que la durée de tournage se situe entre 21 et 23 jours. La production d’une série TV, notamment de Camping Paradis, permet de réduire ces jours, offrant alors la possibilité aux équipes opérationnelles de se former à de nouvelles approches techniques. Cette série est ainsi l’une des premières en France à être tournée en 4K.

unnamed

M. Paccalet nous a également raconté une amusante anecdote : le producteur exécutif ne s’occupe pas exclusivement du tournage, il est également organisateur de braderie. En effet, au cours de l’année 2012, il a organisé à Martigues la première braderie des costumes de Camping Paradis. Chaque année, durant les soldes, l’équipe des costumiers arpente les magasins afin de dénicher les futurs vêtements que porteront les acteurs et les quelques 600 figurants. Les anciens costumes sont alors vendus dans le cadre de journées exceptionnelles où le public vient à la rencontre de leur série favorite via les dites tenues.

Nous remercions Bernard Paccalet d’être venu discuter avec nous durant ce séminaire, en nous offrant sa vision systémique de la création audiovisuelle et en soulignant qu’un tournage est avant tout une aventure humaine.

Par Alexis Monge.