Takis Candilis : La fiction télévisuelle à l’heure de la révolution numérique

Classé dans : Actu du Master, Actu Télévision | 0
Takis Candelis  mars 2013
Takis Candilis

Ce n’est autre que le président de Lagardère Entertainment, Takis Candilis, que nous avons accueilli ce jeudi 13 novembre. Il créa cette filiale de Lagardère Active en 2008 et regroupe aujourd’hui l’ensemble de la production audiovisuelle du groupe. Il fut notamment à l’origine (en partie) de la fameuse série Borgia et gère actuellement un important nombre de fictions françaises du moment, dont Transporter et Nos chers voisins.

Le sujet du jour est celui du rôle du producteur dans la fiction télévisée : il prend souvent selon M. Candilis, le pas sur celui de réalisateur, car il a les clés du projet bien en amont du plateau, dès son initiation. Le souci devient alors celui de plaire au plus grand nombre. Lagardère Entertainment est depuis sa création un important leader en production et en flux mais reste treizième société de production européenne, loin derrière la Hollande.

Furent également évoqués la transition digitale et les balbutiements numérique de la télévision. Les programmes de rendez-vous comme ceux proposés par TF1, avec un public fidèle et captif pour des émissions consensuelles, sont peu à peu délaissés au profit d’une consommation délinéarisée, sur d’autres écrans que celui du salon. La technologie a changé les usages et la famille ne se regroupe plus devant les programmes de fiction télévisuels. On passe donc d’une télévision de masse à des offres ponctuelles, d’une consommation collective à individuelle. La cible restante oblige le groupe à se lancer dans des productions internationales, qui touchent un nombre moindre mais dans plus de pays, souvent anglophones (Borgia, Tansporteur). La production est toujours majoritairement nationale mais l’on glisse vers l’international plus haut de gamme, orienté sur le web.

 Par Claire Lefranc.