TV3.0 – Comprendre les mutations de l’audiovisuel

Classé dans : Actu Nouveaux Médias, Actu Télévision | 0

logo

Les professionnels de la télévision et des nouveaux médias se sont retrouvés jeudi matin à Annecy, à la fondation Mérieux, donnant en plein sur le lac d’Annecy et la vieille ville sur la rive opposée, pour une nouvelle édition de la formation TV3.0 durant deux jours d’ateliers et de key notes.

Parmi les ateliers proposés, nous avons retrouvé Lorenzo Benedetti, pour une présentation de Studio Bagel et de ses ambitions depuis son rachat par Canal Plus, mais également Anthony Lamond, de Melty Group, ainsi que Julien Borde de France Télévision et Gilles Freissinier, d’Arte France, dans des séminaires axés sur l’évolution des ces chaînes face aux nouvelles consommations audiovisuelles. Nous avons ainsi découvert les récents outils mis en place par Youtube (Sébastien Perron) pour personnaliser et adapter la mise en ligne et le visionnage des vidéos mises en ligne sur la plateforme, mais aussi les nouvelles productions web lancées respectivement par Fablab (Claire Leproust) et Arte.

Mais les intervenants n’étaient pas les seuls à participer puisque les ateliers permettaient aux invités d’intervenir dans les présentations. Les conversations tournèrent sur une nécessaire adaptation des chaînes face aux demandes et nouvelles habitudes des téléspectateurs et internautes. Plusieurs représentants de CITIA, organisateur de la formation, étaient présents, et nous avons par ailleurs retrouver des acteurs indépendants du PAF tels que Montagne TV (Anne-Sophie Richard), TOEI Animation France (Adélaïde Quiblier) et Darewin (Wale Gbadamosi Oyekamni), en plus des principaux groupes audiovisuels que sont Lagardère Entertainment Digital (Rémi Tereszkiewicz), Canal Plus (Nicolas Ancelin), et d’entrepreneurs de jeunes startups des plus prometteuses.

La formation nous a permis d’envisager l’avenir à court et moyen terme du PAF pour ses différents acteurs, des FAI aux sociétés de production, de découvrir la politique internet à venir des chaînes télévisées françaises ainsi que l’importance de la dématérialisation et délinéarisation dans la consommation courante actuelle et future. Merci à M. Chouraqui de nous avoir permis d’assister à une aussi enrichissante formation.

A l’année prochaine Annecy !

 2-2-fondation-merieux-les-pensieres-1

Par Claire Lefranc.