Guillaume Lalu et Julien Bornstein, fondateurs de GUESTME

Classé dans : Actu Entrepreneuriat | 0

Dans le cadre des rencontres proposées par Cyril Barthet, nous avons eu la chance de recevoir cette fois-ci non pas un mais deux jeunes entrepreneurs qui viennent ensemble de lancer une nouvelle offre dans le domaine de la musique, sous le joli nom de GuestMe.

Le concept est simple et fort. Il s’agit d’un abonnement mensuel (33€/mois ou 60€/mois pour deux) qui permet aux abonnés d’accéder en illimité à certains concerts et à certaines soirées, soigneusement choisis par l’équipe et mis à jour quotidiennement. Dans un marché en pleine mutation, cette offre vient répondre à la fois à un besoin du consommateur mais aussi à celui des professionnels, notamment ceux des salles de concert, qui ont malheureusement souvent un taux de remplissage faible.

Comme nous l’ont très bien expliqué les deux fondateurs, GuestMe s’intègre dans un contexte plus global où la consommation des biens culturels s’est transformée par l’arrivée de l’illimité, comme le démontre très bien le succès de Netflix ou de la carte illimitée UGC. Le public, quant à lui, a également évolué et ne souhaite plus forcément réservé ses sorties plusieurs mois à l’avance et aime découvrir de nombreux artistes, comme on le voit très bien avec l’importance des festivals aujourd’hui. GuestMe mise donc sur un public jeune et exigeant, parisien pour l’instant et avide de musique électronique et de indie rock. On peut toutefois supposer que le modèle peut se décliner dans d’autres villes, voire s’élargir à d’autres genres musicaux !

Les deux fondateurs nous ont donné de précieux conseils pour tout entrepreneur désireux de lancer sa start-up, quelque soit son domaine. Forts de leurs diverses expériences, leur complémentarité et leurs solides réseaux respectifs ont été de précieux avantages pour le lancement de GuestMe. En effet, Guillaume a commencé chez Universal et a travaillé plusieurs années dans le marketing digital alors que Julien a fait de l’ingénierie système, du développement et a également fondé Parisbouge. Pour eux, la complémentarité des profils est un atout quotidien pour répondre à l’énorme enjeu qu’est celui de la création d’une start-up. Ils nous ont également rappelé que la question de l’expérience utilisateur constitue désormais un axe clé à privilégier et qu’il faut toujours être attentif aux retours des abonnés pour améliorer la qualité du service.

Le dernier et précieux conseil qu’ils nous ont donné est celui de se lancer très vite et de ne pas forcément attendre que tout soit parfait pour lancer son site internet ou son application. En effet, la concurrence est désormais rude sur certains marchés émergents et il vaut mieux se lancer très tôt quitte à faire des erreurs que d’arriver trop tard. Comme ils nous l’ont rappelé, il vaut mieux faire des erreurs lorsqu’on a seulement quelques abonnés plutôt que lorsqu’on en a des milliers.

Nous les remercions encore pour leur venue et nous espérons nous aussi pouvoir un jour, qui sait, monter notre start-up dans un domaine qui nous passionne autant qu’eux !