[Hors les murs] Les étudiants à Lille pour la Masterclass TV 3.0

Classé dans : Actu du Master, Actualités | 0

Les 5 et 6 novembre, certains de nos étudiants ont eu la chance d’assister à la Masterclass TV 3.0 organisée par Media Faculty à Lille. Cette série de Masterclass avait pour but de répondre à la question suivante : Quels contenus à l’heure de la pluralité des supports ?

Après un voyage mouvementé dont certains se souviendront, ils ont chaleureusement été accueillis parmi les 70 autres participants, par l’équipe du MediaClub dans le superbe cadre du Couvent des Minimes pour cette première journée.

Mathieu Viala a eu la lourde responsabilité d’ouvrir le bal en présentant la société Mediawan dans laquelle il est chargé des Contenus Originaux.

Le séminaire proposait plusieurs ateliers répartis sur les deux jours : des ateliers variés sur les différentes industries de l’images, entre bouleversements et nouveaux acteurs.

Au cours d’interventions très pertinentes, les étudiants ont pu se familiariser avec ces nouveaux types de contenus mais surtout avec leurs enjeux  : le podcast, à l’heure du numérique où la vidéo est reine, défendu par Virginie Maire (PDG de Sybel) ou encore la réalité virtuelle et sa production présentée par Antoine Cayrol (producteur chez Atlas V). Nous nous sommes également intéressés au boom des plateformes, en commençant par les plateformes OTT et leur développement à rayonnement international par Frédéric Rossignol (Chief Content Officer chez Alchimie) mais aussi sur les plateformes numériques au service du traitement de l’information et l’exploitation de scoops, une conférence proposé par Alexandre Michelin (fondateur et PDG de Spicee).

D’autres professionnels sont intervenus dans le cadre des nouveaux usages auxquels doivent faire face les industries traditionnelles, comme Jean-Pierre Panzani (directeur marketing au département TV chez Médiamétrie) sur l’évolution du choix des supports pour le visionnage des contenus. Et surtout comment nous pouvons les adapter, les maîtriser et les appliquer notamment avec la blockchain, ajustée à  l’univers de la télévision, et qui serait même un espoir pour le futur du médium traditionnel selon Cédric Monnier (CEO d’Ikast.io).

Enfin, deux autres ateliers ont été proposés à propos de la montée en puissance mais surtout aux possibilités qu’offrent les GAFAN selon Rémi Tereszkiewicz (Président de Miluna) ainsi que sur les groupes de presse qui s’improvisent de plus en plus comme de grands acteurs de la production, comme l’expliquait Thomas Leroy (chargé de développement vidéo chez Condé Nast France). Sabri Meddouri (Directeur Expert Vidéo chez Prisma Média), quant à lui, a poussé la réflexion sur la diversification des  groupes médias et sur leur avenir dans la publicité.

Le premier jour s’est achevé sur un apéritif dînatoire au Fifi’s Wine Bar, lieu emblématique de la première rencontre et le début d’une grande histoire d’amour entre Emma et Adèle dans La vie d’Adèle : Chapitre 1 et 2 d’Adbellatif Kechiche. C’est donc ce cadre informel, mais aussi lieu emblématique du cinéma français, que les étudiants ont pu échanger avec certains intervenants et autres participants sur leurs parcours respectifs, leurs expériences et autres précisions sur leurs présentations.

Arnaud Maillard, directeur et co-fondateur de Loopsider, a quant à lui clôturé ce séminaire en présentant son entreprise, du stade de projet à la structure même en passant par leur projets d’avenir.

Les étudiants tiennent à remercier chaleureusement l’équipe de la Media Faculty et du MediaClub, mais tout particulièrement Jérôme Chouraqui d’avoir permis, comme chaque année à la promotion de prendre part à cet événement exceptionnel ainsi que Pierre Tubiana pour son accueil et sa disponibilité. Sans oublier tous les intervenants pour leurs présentations éclairantes qui n’ont fait que confirmer leurs aspirations et projets professionnels.

 

Par Lucie Bernard.