[Rencontre] Roxane Arnold, directrice de la distribution chez Pyramide Films

Classé dans : Actu du Master | 0

Le 31 janvier dernier, nous avons eu le plaisir d’accueillir à l’INHA Roxane Arnold, directrice de la distribution chez Pyramide Films. Cette rencontre fut l’occasion d’évoquer en long et en large le milieu des distributeurs indépendants, tout en tissant des liens avec l’exploitation, milieu qu’elle connaît bien, ayant été directrice du MK2 Quai de Seine/Quai de Loire entre 2005 et 2007.

Roxane Arnold a pu lors de cette rencontre les trois axes qui composent l’activité de distribution : l’acquisition de films, le suivi du marketing, et la programmation.

Pour un distributeur indépendant, les acquisitions constituent réellement le nerf de la guerre, car les films distribués sont uniquement des films choisis ; la logique est ainsi différente de celle d’un studio, ou d’un distributeur affilié à une chaîne de télévision. Le distributeur indépendant est probablement le maillon le plus fragile de la chaîne, se situant dans une position de risque absolu. Les aides du CNC ont donc une importance capitale pour pallier ce risque.

Roxane Arnold nous a également expliqué l’importance de la stratégie marketing, notamment vis-à-vis du choix à effectuer entre une stratégie de film d’auteur ou de film grand public. Une campagne marketing mal orientée peut avoir des conséquences désastreuses sur le succès d’un film. Elle nous a également expliqué qu’au sein d’une petite structure comme Pyramide, un certain nombre de services sont externalisés (attaché de presse, réalisation de l’affiche et de la bande-annonce…), et que la tendance du marché veut que de plus en plus de services de communication se monnaient, alors qu’on pouvait auparavant obtenir plus facilement des relais à titre gratuit.

Enfin, on a pu saisir grâce à Roxane Arnold les enjeux liés à la programmation du film, et en premier lieu à la date de sortie. Il faut en effet tenter d’éviter la concurrence, ce qui est aujourd’hui de plus en plus difficile, car grâce aux évolutions numériques réduisant les délais, les décisions de changement de date sont pris de plus en plus tard. Elle a par ailleurs tenu à rappeler qu’il était nécessaire d’établir de réelles relations de confiance entre distributeurs et exploitants, ce que Pyramide s’attelle à faire.

La promotion du master a pris un réel plaisir à échanger avec Roxane Arnold sur ces enjeux, et nous tenons à la remercier très chaleureusement de nous avoir accordé de son temps.

Par Lucas Thiebot