Interview de Fiona Railane

Classé dans : Actu du Master | 0

Qu’est ce que tu fais aujourd’hui?

Aujourd’hui et depuis bientôt presque trois ans, je suis chargée des ventes internationales chez LS Distribution, qui est une filiale de Mediawan. Je m’occupe particulièrement des territoires Asiatiques. Mon travail consiste à exporter les programmes acquis par notre service Acquisition, que ce soit pour de l’animation, du documentaire ou de la série. Ce qui est très intéressant dans la distribution, c’est que cela demande de concilier à la fois l’aspect commercial et artistique d’une oeuvre. Je suis donc proche du contenu, je donne mon avis sur ce qui va fonctionner ou non, tout en gardant toujours à l’esprit que chaque marché est culturellement différent de la France et que selon la culture locale tout ne va pas forcément être exportable. 

 

Comment en es-tu arrivée là?

J’ai commencé par faire deux ans de prépa littéraire puis une licence d’Histoire de l’Art à l’école du Louvre avec une spécialité en égyptologie. Ensuite, je suis rentrée en M1 Histoire du Cinéma à Paris 1. Ça a été très enrichissant mais théorique et j’avais envie de me professionnaliser, c’est pour cette raison que j’ai intégré le DMC.

 

Qu’as-tu retiré du master, qu’est-ce qu’il t’a apporté?

J’avais une idée très vague des métiers de l’audiovisuel puisque je n’avais pas fait d’études dans ce secteur, je n’avais pas d’expérience, donc le master m’a permis de découvrir une multitude de métiers, et d’avoir une vision précise du secteur et de ses enjeux. J’ai aussi pu commencer à me constituer un réseau, que ce soit avec la promo ou les intervenants, ce qui est très utile.

 

Quel est ton meilleur souvenir du DMC?

Je pense que c’était la remise des diplômes, c‘était un moment symbolique et fort. Nous étions arrivés au bout de nos études, et nous avons célébré ensemble ce cap important du début de notre vie professionnelle.