Intouchables touche le public en plein cœur

Classé dans : Actu Cinéma | 9

Le nouveau film d’Eric Toledano et Olivier Nakache est très attendu en France depuis de nombreuses semaines.  Concernant l’étranger, il a déjà été vendu dans quarante pays et sera distribué aux Etats-Unis sous la houlette des frères Weinstein au printemps 2012.

Auréolé de critiques unanimes et de tous les labels du public créés par les grands groupes d’exploitants de salles (UGC, Gaumont, MK2), Intouchables semble promis à une belle carrière.

Mardi 1er novembre, le Gaumont Parnasse proposait le film en avant-première. Malgré la fin des vacances scolaires et une compétition rude avec de nombreux succès encore à l’affiche, la salle affichait complet une heure avant la projection.

Dans la file d’attente, un public éclectique composé d’hommes et de femmes de tout âge. Des amateurs de François Cluzet aux fans du SAV d’Omar et Fred, en passant par les inconditionnels du duo de réalisateurs, les spectateurs les plus jeunes avaient à peine atteint la préadolescence pour certains et côtoyaient parents et grands-parents sans complexe. Une heure et cinquante-deux minutes plus tard, c’est une salle conquise qui applaudit avec ferveur l’adaptation de la vie de Philippe Pozzo di Borgo et de son « auxiliaire » Abdel Sellou, devenu Driss sous les traits d’Omar Sy.

Le défi d’Eric Toledano et Olivier Nakache est tenu : faire d’un accident tragique et d’une vie de condamné, une comédie humaine pleine d’humour qui donne envie de profiter de tous les instants.

Porté par une équipe de comédiens hors pairs, des dialogues qui frisent avec le culte (vous ne verrez plus jamais les Imodium de la même façon) et une BO chatoyante, Intouchables est sans conteste une œuvre rare et belle.

Sortie en salle le mercredi 2 novembre.

– Astrid Bordeloup-Hauschild