Bibiane Godfroid, directrice des programmes de M6

Classé dans : Actu du Master | 0

Comment faire vivre une chaîne de télévision ? Avec du talent.

La semaine dernière, c’est à Madame Bibiane Godfroid que la promo 2014 a eu le privilège de poser ses questions. Jean-Pierre Dusséaux avait en effet invité la Directrice des Programmes de M6 afin que nous puissions profiter de son savoir-faire et de ses expériences diverses et variées. Et pour cause, le parcours professionnel de Bibiane Godfroid en fait pâlir plus d’un !

 

(c) Mediaclub.fr
© Mediaclub.fr

Riche de ses activités au sein du groupe RTL en Belgique où elle fut stagiaire pour commencer, Bibiane Godfroid s’affirme d’abord en tant que journaliste de terrain, puis à la présentation du journal télévisé. En 1990, après quatre ans d’antenne, la belge quitte son poste de Directrice des Programmes et de la Fiction pour s’installer à Paris, où l’attend la promesse de belles opportunités.

 Elle rejoint alors l’équipe de France Télévisions fraîchement formée par Hervé Bourge et accède à la Direction de la Programmation de France 2. Courtisée de longue date par le groupe Canal, elle finit par l’intégrer en 1996 avant de se tourner vers la production, finalement rattrapée par sa nature plus “hands on“.

 A la tête de Fremantle France, elle produit un grand nombre de programmes pour M6, si bien que Nicolas de Tavernost et Thomas Valentin lui proposent de rejoindre les rangs de la chaîne en 2007. Il s’agit par ailleurs d’un moment clé de la télévision française : le lancement de la TNT. A l’époque, l’ambition est grande et annoncée : élargir la grille et le public de la chaîne.

 Voilà maintenant sept ans que Bibiane Godfroid a pris en main la Direction des Programmes de M6. Les enjeux de grande envergure auxquels la journaliste de formation doit faire face au début sont nombreux. Notamment en access prime time, un horaire qui suscite chez elle une volonté de nouveauté et de proximité avec les gens. Le résultat, on le connaît bien depuis : les succès de 100% Mag et du Diner Presque Parfait, etc.

 Le souhait de la chaîne est clair : être le reflet de la société dans toute sa diversité. Pas d’animateurs bigger than life par exemple. D’autre part, M6 demeure une chaîne d’innovation puisqu’elle a initié le mouvement des animateurs-experts. L’écurie actuelle comprend, entre autres, Valérie Damidot, Stéphane Plaza, Cristina Cordula et Cyril Lignac.

 Avec l’aide d’un service de veille très performant, Bibiane Godfroid continue d’imposer sa vision de la télévision. Elle ne cesse jamais d’être une force de proposition et de travail. La Directrice des Programmes avoue volontiers ne pas avoir de formule magique à disposition. Elle insiste toutefois sur l’importance, selon elle, d’appréhender “l’ère du temps” et de se tenir au courant des produits qui prendront d’assaut le marché à l’avenir.

 Un autre facteur clé : savoir jauger le bon moment. Il faut savoir devancer les tendances, sans pour autant trop anticiper… Un équilibre assez délicat à trouver, confirme-t-elle.

 Les émissions de la chaîne ont deux provenances. Il peut s’agir de productions extérieures, adressées à la chaîne en fonction de ses besoins et de ses attentes. Pour le reste, Studio 89 offre un grand champ des possibles à M6 et permet à Bibiane Godfroid d’entretenir son goût pour la production puisqu’elle est également présidente de la société.

 Bibiane Godfroid ne semble pas douter du futur de la télévision, à condition qu’elle ne cesse de se renouveler. La concurrence use de toute façon les thématiques, d’où la nécessité de varier les plaisirs. Elle confie par ailleurs qu’il est utile de laisser le temps aux émissions de s’installer, notamment aux talk shows… La Directrice des Programmes désire aussi mettre plus de direct à l’antenne, même si ce genre d’entreprise reste couteuse et risquée.

 Le mot de la fin, dont nous tenterons de nous souvenir autant que faire se peut : il faut “avoir des convictions” et “s’appuyer sur du travail”. Reste que le talent, lui, ne s’apprend pas et nous remercions Madame Bibiane Godfroid d’avoir accepté de passer ce moment avec nous.

 

Constance Zoé Sitbon