Compte rendu de la visite chez TF1

Classé dans : Actu du Master | 5

Notre promotion est accueillit chaleureusement le jeudi 20 décembre par Cécile Monthiers, RH et en charge des relations avec les écoles.

Après une présentation détaillée du groupe TF1, la parole est donnée à Emmanuel Turc, Directeur artistique et conseiller en programme de flux, qui commence par nous enseigner l’organigramme de l’unité des programmes de flux. Il nous expose ensuite ses missions : détecter et adapter des nouveaux formats en adéquation avec la ligne éditoriale de la chaîne (générosité, proximité, humour), accompagner le producteur puis suivre le programme et ce jusqu’à la diffusion. Enfin, il doit pérenniser les formats existants tout en installant des nouvelles marques comme prochainement The Audience.

Sandrine Plantier nous explique ensuite le marketing antenne. Une première étape consiste à analyser l’audience et une seconde à se concentrer sur les tendances et la prospection. Elle insiste sur la différence entre audiences qualitatives et quantitatives, il faut pouvoir interpréter les chiffres. En très étroite collaboration avec tous les services de TF1, ce poste est essentiel pour les annonceurs et le diffuseur. Répondant aux questions des étudiants, elle affirme qu’à l’avenir la catch-up TV et l’Iptv pourra être mieux intégrer dans la médiamétrie.

Ludovic Attal, en charge pour TF1 Production de la veille des programmes, intervient ensuite. Il doit dénicher parmi la cinquantaine de nouveaux  format crée par jour, ceux qui pourraient être produits par TF1. Ces formats doivent impérativement suivre ces trois principes : être “fresh”, “gaitable” et “reletable”, c’est à dire nouveau, joyeux et avec une forte capacité d’identification pour le téléspectateur.

Diplômé d’HEC, Cyril Garnier a passé plusieurs années au BCG avant de rejoindre TF1. Spécialiste des nouveaux médias, il est aujourd’hui directeur de MYTF1, l’offre numérique de TF1. L’ambition de MYTF1 est de proposer au public une expérience unique, simple, claire et homogène sur la télévision via l’IPTV, l’ordinateur, les smartphones et les tablettes grâce à un design et une ergonomie très qualitatives et identiques sur tous les supports. Cyril Garnier a réussi à faire de TF1 un des précurseurs dans le domaine de la Social TV.

Puis Rémy Faure, responsable de la programmation de TF1, est intervenu pour nous présenter son activité. L’objectif est de planifier sur une grille horaire, différents programmes répondant à la fois à une identité de TF1 et aux goûts du plus grand nombre possible de spectateurs. Il faut en parallèle tenir compte de la concurrence ainsi que respecter les contraintes budgétaires et réglementaires auxquelles est soumise la chaîne. À TF1, le travail est réparti entre deux équipes : l’une va construire les programmes entre 3 ans et 3 semaines avant la diffusion, et l’autre entre 3 semaines et la veille de la diffusion. Elle va programmer la publicité, les bandes annonces et construire le conducteur de diffusion. Les grilles établies 3 ans avant sont très théoriques ; elles respectent un certain équilibre financier et des quotas. Il s’agit de construire une grille cible qui sera ensuite adaptée en vue de l’annonce des programmes qui se fait 3 semaines avant la diffusion. La stratégie de TF1 est de contrer la concurrence en positionnant leurs meilleurs programmes en face de ceux de leurs adversaires.

Enfin, nous avons également eu la chance d’avoir un aperçu sur une activité essentielle et très intéressante du groupe TF1 : La coproduction et le préachat de films. Emilie Pégurier nous a présenté la mission et le fonctionnement de la filiale Cinéma, TF1 Films Production. Cette activité est justifiée par l’obligation légale pour chaque chaine -dont le CA est supérieur à 150M d’euros et soumise à la réglementation du CSA- d’investir 3,2% de son CA dans la production cinématographique. Emilie Pégurier est chargée de sélectionner chaque année et parmi environ 450 scénarios reçus, une vingtaine de films correspondant à la ligne éditoriale de TF1. La directive est précise : Il s’agit de trouver le film du dimanche soir, c’est-à-dire un divertissement populaire et familial.

Enfin merci à tous les organisateurs et intervenants de cette journée qui auront eu le mérite de nous faire prendre connaissance des différents parcours possible et des métiers existants au sein d’un groupe aussi dense que TF1.

Agathe Cluze, Jean-Sébastien Fernandez, Abed Laraqui et Julia Siari.