[Rencontre] Emmanuelle Guilbart, présidente et co-fondatrice d’About Premium Content

Classé dans : Actu du Master | 0

Dans le cadre du cours « Transformations et réinventions digitales des médias », les élèves du master DMC ont rencontré ce jeudi 31 octobre, Emmanuelle Guilbart, présidente et co-fondatrice d’About Premium Content. A la fois gestionnaire et femme de contenu, elle incarne la génération qui a su prendre des responsabilités et réinventer en permanence son parcours dans une industrie des médias ouverte et en mutation constante.

Emmanuelle Guilbart diplômée de l’EDHEC et du Master Gestion des Media de l’ESCP fait ses premières armes dans le groupe Canal + en tant que chargée de mission internationale. Grace à l’ouverture du marché de l’Est en 1990, elle s’installe en Pologne où elle travaille au lancement de Canal + sous la direction de Marc Tessier, directeur international du groupe. Elle devient ensuite patronne des programmes de la filiale polonaise installant les grilles et négociant tous les droits de diffusion. De retour en France en 1996, nommée directrice générale adjointe à Canal + International Acquisitions auprès d’Evi Fullenbach, elle participe à la création de la structure en charge des acquisitions de programmes pour Canal + et ses filiales européennes, notamment en charge des output deals avec les majors américaines. Elle y travaille son gout pour le cinéma et elle introduit en France les séries télévisées phares de l’offre de Canal + (« 24 heures chrono » par exemple) où sa connaissance de l’international fait merveille. Selon elle, c’est la formidable liberté d’action que Canal offrait sur ces dossiers stratégiques (relations avec les Majors) qui explique les succès de cette équipe et de ses innovations majeures. Ayant été de toutes les aventures de contenu de Canal +, elle devient six ans plus tard la directrice des programmes de Canal Satellite. Elle aura passé 15 ans dans le groupe le plus brillant et inventif de France. 

En septembre 2005, rejoignant Lagardère, Active Emmanuelle est nommée directrice du pôle jeunesse. Elle y développe une nouvelle stratégie plus généraliste sur la chaine Gulli, à travers des programmes de tous les genres, avec de l’animation, des magazines, des films et des documentaires. Gulli devient sous sa direction une chaine familiale qui s’adresse non seulement aux enfants, mais également à leurs parents. En 2008, elle est nommée PDG du pôle TV de Lagardère, incluant notamment les chaines comme Gulli, Virgin 17, Tiji, ou encore Canal J.

Emmanuelle Guilbart fait le pari de rejoindre France Télévisions dans les équipes de Remi Pfimlin, pour devenir directrice générale déléguée des programmes ; elle y sera en charge de la coordination et de la politique générale des programmes. En 2014, son aventure dans le groupe de télévision publique français se termine. Cette expérience complexe et la plus “politique” de sa carrière, a réveillé son envie d’autonomie entrepreneuriale et d’opérationnalité.

Avec un ancien camarade de L’EDHEC, Laurent BOISSEL, elle décide de créer About Premium Content (APC), une entreprise audiovisuelle spécialisée dans la coproduction, le cofinancement et la distribution internationale de programmes. Se positionnant comme une « boutique » face aux « grandes surfaces » que représentent les poids lourds du secteur, APC privilégie la qualité en limitant le nombre de projets. En offrant un service premium et adapté à chacun, APC a su gagner la confiance des producteurs indépendants.

Avec une ligne éditoriale très diversifiée, APC compte aujourd’hui parmi ses clients de grands acteurs du marché tels que Netflix, Amazon ou encore Sky. Très impactée par le numérique, la distribution, est de fait devenue une des activités clefs de la production et du financement. APC permet d’accompagner dans le déploiement tous les genres de programmes tout en contrôlant une part importante de la propriété intellectuelle.

De fait APC est aujourd’hui un studio indépendant qui intègre toute la chaine de valeur de nos industries. Produisant à la fois de la fiction internationale de qualité (“Alex” avec les télévisons nordiques, “Shadow Lines”, “The Murders”, coproduction canadienne ou encore l’animation avec APC Kids). Les distributeurs sont de fait les “nouveaux” producteurs et l’impact de la transition numérique fait que toutes les intermédiations sont remises en cause ; les plateformes veulent tout contrôler, et pour les distributeurs il faut tout changer pour se réinventer et ainsi répondre à toutes  les demandes du business !

Emmanuelle Guilbart conclura finalement cet entretien en nous encourageant à prendre des risques dans nos futures carrières et à affirmer nos choix ! Son impressionnant parcours professionnel ne peut qu’attester de la pertinence de son conseil.

Nous tenons donc, au nom de la promotion 2020 du Master DMC, à remercier chaleureusement Emmanuelle Guilbart pour cette prise de parole riche en partage et en enseignement, qui nous a immédiatement inspiré. 

Par Paul Fradet